Politique DD

Politique développement durable

Déclinaison de la politique de développement durable à EDF en France

En 2012, EDF a actualisé ses objectifs et indicateurs de sa politique Développement Durable. Ces engagements et les résultats obtenus concernent uniquement la société française EDF ainsi que l’ensemble de ses prestataires et fournisseurs français.

Le cadre du Grenelle de l’environnement

La politique développement durable d’EDF s’inscrit dans le cadre des objectifs quantitatifs du Grenelle de l’environnement.

  1. - 38 % de consommations énergétiques dans les bâtiments d’ici 2020.
  2. Bâtiments basse consommation : consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 50 kWh/m².
  3. Création des Plans Climat Énergie Territoriaux et des Schémas Régionaux du Climat, de l’Air et de l’Énergie amenant EDF à approfondir ses relations partenariales avec les collectivités.
  4. Renforcement des obligations pour les certificats d’économies d’énergie avec une obligation nationale de 345 TWh cumulés, actualisés ( 54 précédemment), une part des économies d’énergie devant bénéficier aux foyers en situation de précarité énergétique.
Emission de co2
Les engagements actualisés de développement durable d’EDF en France

Les engagements d’EDF se structurent selon trois grands ensembles : la lutte contre le changement climatique, la préservation de l’environnement et la société.

1 – Pour contribuer à la lutte contre le changement climatique

  1. EDF s’engage à produire une électricité faiblement carbonée
    1. En réduisant entre 2005 et 2020 le contenu carbone du kWh des installations de production d’EDF en Corse et dans les DOM
      1. Objectif 2015 : 480 g CO2/kWh (probablement 585 gCO2/kWh en 2012)
    2. En élaborant avec EDF Energies Nouvelles des objectifs chiffrés d’énergies renouvelables en France
  2. EDF s’engage à promouvoir et diffuser l'efficacité énergétique auprès de ses clients
    1. En accompagnant ses clients, particuliers, entreprises, collectivités en vue d’une réduction cumulée de leurs émissions de CO2
      1. Objectif : 2 Mt CO2 évitées entre mi 2009 et 2013
      2. Diminuer les charges locatives de 100 000 logements par an entre 2012 et 2014 grâce à l'Offre Montant de Charges
    2. En développant l’efficacité énergétique des logements de foyers précaires, dans le cadre de la convention « Habiter Mieux » signée avec l’ANAH
      1. Objectif 2012 : 15 000 logements rénovés
  3. EDF s’engage à réduire les consommations et les émissions de GES de ses activités
    1. Avec la mise en place, en 2012, d’un indicateur de réduction des émissions des immeubles tertiaires de ses sites industriel
    2. En étant parmi les premiers grands groupes à appliquer le futur référentiel HQE Bâtiments en exploitation
      1. Objectif 2012 : certification HQE exploitation de 2 bâtiments et cotation « BREEAM in use» de 2 bâtiments par délégation immobilière régionale (soit 8 bâtiments)
    3. En développant son parc de véhicules électriques de 2012 à 2015.
      1. Objectif : 2 500 véhicules électriques achetés ou loués
  4. EDF s’engage à faire de ses salariés des ambassadeurs et des acteurs du développement durable
    1. En continuant à intégrer le développement durable dans les projets, via la sensibilisation et la formation des chefs de projets, ainsi que le déploiement d’une méthodologie
.
    2. En reconduisant le Trophée des Associations avec le développement du tutorat des salariés EDF.

2 – Pour préserver les ressources et l'environnement, et notamment la biodiversité

  1. EDF s’engage à optimiser la gestion des déchets radioactifs
    1. En préparant la remise en service des installations de SOCODEI (partie incinération dans un premier temps puis partie fusion) pour les déchets HAVL
    2. En définissant les cibles à atteindre au-delà de 2012 pour les déchets FMA
  2. EDF s’engage à prendre en compte les impacts et risques environnementaux en exploitation
    1. En appliquant la nouvelle politique Sûreté Nucléaire Groupe signée en janvier 2012
    2. En renforçant le lien santé-environnement sur l’aspect chimique et les produits de substitution
  3. EDF s’engage à intégrer les préoccupations relatives à la biodiversité et aux paysages dans ses activités
    1. En mettant en place en 2012 des indicateurs de performance biodiversité
    2. En publiant les guides biodiversité « nucléaire », « thermique », « Systèmes Energétiques Insulaires »
  4. EDF s’engage à réduire la production de déchets industriels conventionnels
    1. En élargissant l’effort de valorisation à tous les déchets valorisables
      1. Objectif de 
valorisation porté à 85 % pour 2012 au lieu de 75 %
    2. Avec les plans « déchets » avant tout chantier important de 
construction, de déconstruction ou de maintenance un REX annuel par métier
      1. L’indicateur (non mesurable) a été supprimé
  5. EDF s’engage à développer avec la communauté scientifique des programmes R& D biodiversité

3 – Pour contribuer aux enjeux sociétaux

  1. EDF s’engage à favoriser l'accès des personnes vulnérables à l'énergie et à l’efficacité énergétique
    1. En automatisant le tarif première nécessité et en développer des actions pour accompagner ses clients précaires et proposant les modes de financement associés
    2. En offrant un conseil adapté en matière d’économie d’énergie à 1 million de clients vulnérables sur la période 2009 – 2012.
      1. Plus de 402 000 conseils ont été délivrés en 2012, ce qui porte le total de conseils délivrés à 1 158 298 sur la période 2009-2012.
  1. EDF s’engage à contribuer au développement économique et social des territoires
    1. 100 % des projets liés aux implantations d’EDF (création, suppression, prolongation) intègrent un volet d’accompagnement sociétal (création d’activités, insertion, achats...)
      1. Pas d’indicateur mesurable. Évaluation à mener par les métiers
    2. En offrant localement à fin 2012, à 700 personnes éloignées de l’emploi une opportunité d’insertion, de qualification en alternance et de validation d’une expérience de travail dans un métier « porteur ». L’indicateur est maintenu pour 2013, en attendant la refonte des dispositifs. Un nouvel objectif sera défini en 2013.

 

  1. EDF s’engage à contribuer au débat sur le DD et ses activités en favorisant le dialogue local et la connaissance des enjeux énergétiques.
  1. Résultat : 204 000 séquences éducatives sur les questions liées à l’énergie et au développement durable ont été réalisées en 2012 auprès des cibles jeunes (189 000 en 2011), pour un objectif fixé à 100 000 chaque année. Elles ont été réalisées principalement soit dans le cadre de visites de centrales nucléaires, soit dans le cadre de programmes à destination des écoles primaires ou de l’enseignement secondaire.
  2. EDF contribue au Débat sur la transition énergétique lancée suite à la Conférence environnementale en septembre 2012.

Télécharger la contribution d'EDF au débat sur la transition énergétique (1.4 Mo)