Développement économique

  • Imprimer la page
  • Envoyer la page
  • Ajouter la page à votre panier
Lancement des agences "Une rivière, un Territoire Développement"

EDF a lancé en 2012 le programme national « Une rivière, un Territoire développement », nouveau dispositif pour accompagner le développement économique des territoires où l’entreprise gère des concessions hydrauliques.

EDF y met en place des agences dont le rôle est d’identifier des projets innovants et créateurs d’emplois dans les secteurs de l’eau, de l’énergie ou de l’environnement. S’ils correspondent à ces critères, les agences peuvent les accompagner par la mise à disposition d’expertises juridiques, financières, des aides au contrôle de gestion ou au pilotage de projet. Des moyens financiers peuvent être aussi dégagés par EDF via un Fonds de financement spécifique, soit en investissement direct, soit par des prêts inférieurs à ceux du marché, sans prise de garantie.

Dans ce cas, une gouvernance simple est mise en œuvre. Une fois un projet identifié, son dossier est porté devant le Comité de criblage du Fonds de financement « Une rivière, un Territoire Financement », qui examine le sérieux du projet et de son porteur ainsi que la qualité du business plan. Si le comité consultatif émet un avis positif, le dossier passe devant le Comité de Direction du Fonds, seul décisionnaire pour soutenir ou non le projet.

Première à avoir vu le jour en avril 2012, l’agence de Rodez qui opère sur les vallées du Lot, de la Truyère et du Tarn. Un budget annuel de 3 millions d’euros lui a été alloué.

Parmi les projets déjà soutenus, celui de l’entreprise SOFIC, qui  a développé un prototype de chaudières à bois de forte puissance, qui pourrait permettre de chauffer des bâtiments collectifs comme des gymnases ou des salles des fêtes. La particularité de cette chaudière est d’être poly-combustible et de pouvoir brûler tant des plaquettes de bois que des résidus de l’agriculture (valorisation de déchets). Dans un contexte où une tension sur les prix du bois est attendue, le recours à ces résidus peu chers offre une alternative aux collectivités locales pour leur politique d’approvisionnement énergétique. EDF accompagne la société SOFIC pour faire passer son prototype de chaudière au stade industriel, par un financement de 300 000 euros. Avec à la clé une quarantaine d’emplois locaux. Cinq autres projets ont déjà été soutenus par l’agence de Rodez, qui en compte également une trentaine d’autres en portefeuilles.

Les agences s’installeront progressivement. Après celle de Rodez, une seconde agence a été ouverte en février 2013 à Tulle, pour opérer sur la vallée de la Dordogne.

 

Entretien avec Alain Picasso, directeur de l'agence "Une rivière, un Territoire Développement" de Rodez :

Alternative content