Parties prenantes

Modalités du dialogue avec les parties prenantes

Dialogue avec les associations

En France

Une stratégie de partenariats réorientée

Les partenariats du Groupe sont coordonnés par le Comité des partenariats. Concernant le développement durable, ils portent principalement sur deux volets : la biodiversité d’une part et la lutte contre la précarité énergétique et l’exclusion d’autre part.

Dans le double contexte de réglementations renforcées et de nouvelle gouvernance de l’environnement issue du Grenelle de l’environnement, la biodiversité est un enjeu de pérennisation et de développement des activités d’EDF en France comme à l’international. La conduite de la Politique Biodiversité du Groupe nécessite l’appui d’expertises externes comme celles de la Ligue pour la protection des oiseaux, le Conservatoire du littoral, les Réserves naturelles de France, le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature, la Fédération nationale pour la pêche en France… Ces partenariats historiques ont été noués pour favoriser les échanges techniques et le dialogue, soutenir des projets conduits par les associations et mettre en œuvre des programmes techniques concrets portés par les directions métiers et les sociétés d’EDF.

Réalisations 2012 :

Ligue pour la Protection des Oiseaux

- implication des salariés d’EDF dans des programmes de science participative (inventaire « Wetlands » sur les oiseaux migrateurs, Observatoire des oiseaux des jardins)

- accompagnement à la gestion de sites naturels de 5 centrales de production: Aramon (thermique), Penly (nucléaire), Plobsheim, La Vanelle et Caradache (hydraulique)

- soutien à l’organisation du premier Festival Bird Fair à Paimboeuf.

Conservatoire du Littoral

- programme Grands lacs (colloque sur la fonction des grands lacs, groupes de travail sur la définition des enjeux environnementaux autour des grands lacs, publication de l’ouvrage Les grands lacs français)

- restauration d’un ancien site industriel autour de l’Etang de Berre.

Réserves naturelles de France

- aménagement écologique d’un sentier de randonnée dans la réserve naturelle de la Petite Camargue alsacienne

- restauration d’espèces végétales dans le Parc national des Pyrénées

- formation de salariés EDF à la mise en place de plans de gestion d’espaces naturels.

 

 

Dans le contexte du débat sur la transition énergétique, la Direction développement durable a poursuivi ses actions avec des partenaires stratégiques, des think tanks et des chaires de recherche, comme celle de l’Université de Paris Dauphine. Des partenariats historiques ont été revisités pour établir une coopération étroite sur la base d’un respect mutuel des différences de point de vue.

  1. Le partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme s’oriente sur le soutien à son Think tank de la transition écologique, constitué d’universitaires, de chercheurs et de scientifiques reconnus.
  2. L’aide à l’Institut du développement durable et des relations internationales(IDDRI) a été renforcée pour développer la dimension internationale de ce think tank de l’Institut des études politiques. EDF soutient à 3 programmes liés à ses activités et à ses engagements : climat, économie de la biodiversité et fabrique urbaine. EDF apporte notamment son expérience au projet Emergent (programme Movida du ministère de l’Ecologie). Objectifs : analyser les consommations énergétiques des ménages et identifier de nouveaux comportements dans les éco-quartiers.
  3. Dans le cadre du partenariat avec le R20-Regions of Climate Action, ONG qui regroupe 37 régions des pays du Nord et du Sud, des entreprises et des institutions de financement, EDF a poursuivi l’action engagée en 2011 avec la région du Maroc Oriental autour de l’efficacité énergétique dans les bâtiments : plan régional d’efficacité énergétique, charte de bonnes pratiques pour les professionnels du bâtiment, formations pour les décideurs publics.
Au Royaume-Uni

La politique de développement durable d’EDF Energy publiée en 2010 :

  1. a été élaborée avec ses principales parties prenantes internes et externes
  2. a été validée par son Comité consultatif des parties prenantes
  3. a reçu le soutien de personnalités éminentes, notamment Trewin Restorick du Global Action Plan et Tim Smit de l’Eden Project
  4. a été présentée lors d’une réception au Parlement.
En Italie

Edison :

  1. est membre du Consumers’ forum, groupant les grandes associations de consommateurs
  2. participe à la publication d’un Guide de conciliation pour une meilleure compréhension des droits du public et des consommateurs
  3. a élaboré une Charte de service rappelant ses obligations contractuelles