Parties prenantes

Modalités du dialogue avec les parties prenantes

Les parties prenantes du groupe EDF

  • Imprimer la page
  • Envoyer la page
  • Ajouter la page à votre panier
Contexte / Pourquoi EDF dialogue avec ses parties prenantes ?

Le métier du groupe EDF est un métier d’intérêt public. Le Groupe fournit un bien essentiel à la vie moderne, à la santé et au bien-être des consommateurs, à la performance des entreprises. Il est, par nature, en lien direct et constant avec la société. Ses choix industriels ont des conséquences sur le niveau de vie des personnes et sur le degré d’autonomie énergétique des régions et des pays où il opère.

Au-delà de ses personnels, ses clients et ses fournisseurs, parties prenantes naturelles de toute entreprise, il doit dialoguer avec les pouvoirs publics locaux, nationaux et supranationaux, travailler avec les ONG pour minimiser ou compenser les impacts de son activité sur l’environnement.

De la qualité de ce dialogue avec toutes ses parties prenantes dépendent largement la réussite de sa politique de développement durable et la performance même du Groupe.

Le Groupe a ainsi pris des engagements publics dont les plus récents sont :

  1. en 2007, la définition d’une nouvelle politique sociétale du Groupe pour créer et développer les liens avec toutes ses parties prenantes externes notamment ses clients vulnérables, et à dynamiser le lien social interne.
  2. en 2012, onze engagements de responsabilité d’entreprise, annoncés à l’Assemblée Générale des Actionnaires de mai 2013, dont l’un est de se comporter en « Partenaire Responsable » notamment étant transparent avec ses parties prenantes.
Principes de fonctionnement

Chaque société du Groupe dialogue avec ses parties prenantes selon les modalités qui lui sont propres. Ce dialogue s’organise selon 5 axes :

  1. la concertation de proximité autour des sites de production et pour les projets de nouvelles implantations industrielles
  2. les relations avec les clients, les fournisseurs, les partenaires sectoriels, les associations socio-professionnelles, les collectivités publiques et les institutions nationales et internationales
  3. les partenariats opérationnels avec les ONG et le monde universitaire
  4. la réunion d’experts ou de personnalités représentatives dans des conseils ou panels indépendants qui apportent aux dirigeants du Groupe un éclairage critique externe
  5. la sensibilisation/formation de publics notamment jeunes aux enjeux de l'énergie et du développement durable.
Cartographie des parties prenantes du Groupe

Pour voir correctement cette page, vous avez besoin d'avoir JavaScript activé et de Flash Player 10 (ou supérieur). Téléchargez la dernière version d'Adobe Flash Player.