Parties prenantes

Territoires

Partenaire énergétique des régions de France

Péréquation tarifaire

En France, la première base de la solidarité territoriale est l’existence d’un tarif public unique d’acheminement de l’électricité, quels qu’en soient les coûts locaux, très variable selon qu’on est en habitat concentré ou dispersé.

  1. Dans les DOM et les autres territoires insulaires (Corse, Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin), où les coûts sont très supérieurs à ceux de la France continentale, l’application du tarif public est compensée par la Contribution au service public de l’électricité (CSPE) acquittée par tous les consommateurs sur leur facture, quel que soit leur fournisseur.
Egalité d’accès

Le groupe EDF garantit à tout résident en France l’accès à l’électricité, généralement par le réseau, sinon, pour les habitations isolées, par des moyens décentralisés, panneaux photovoltaïques en général.

  1. En Guyane, EDF poursuit un programme d’électrification des villages le long des fleuves Maroni et Oyapock. Une région très enclavée dans l’Amazonie, dépourvue de réseau routier, de tissu industriel et de services. Pour les sites les plus isolés, il sera fait majoritairement appel à des centrales hybrides photovoltaïque / thermique (avec stockage sur batteries) et à des équipements de micro-hydraulique.
Présence des services sur tout le territoire

Les PIMMS (Points Information Médiation Multiservices), créés en 1995 par EDF, France Telecom, Gaz de France, La Poste, Kéolis, SNCF, Veolia Eau, offrent aux habitants d’un quartier ou d’un territoire menacés de voir les services disparaître, un accompagnement personnalisé dans leurs démarches et un accès plus facile aux produits et services des entreprises partenaires.

  1. Généralement situés dans des quartiers urbains enclavés ou en milieu rural en voie de désertification, ces lieux d’accueil sont animés par des médiateurs sociaux et bien adaptés aux personnes en difficulté. Ils sont devenus des lieux privilégiés de médiation sociale.
  2. Les personnels des PIMMS sont formés par les Conseillers solidarité́ de la direction Commerce d’EDF pour accueillir, informer et orienter les clients, et les conseiller sur les économies d’énergie.
  3. Les PIMMS existants poursuivent ainsi un double objectif :
    1. développer une offre de services dans des lieux d’accueil conviviaux
    2. créer des emplois et des parcours de professionnalisation pour leurs salariés.
Simplifier l’accès aux services des populations dans les zones rurales

En 2010, l’Etat et neuf grands opérateurs de service public, dont EDF, ont conclu le partenariat « + de services » pour étoffer et mutualiser l’accès à leurs services des populations rurales.

  1. Ce partenariat vise à regrouper dans des lieux uniques des offres pour les populations rurales. En plus des sites existants, 60 nouveaux points partenariaux seront ouverts avec la collaboration d’EDF. L’expérimentation, menée dans 22 départements, inclut la création de nouveaux Points d’Information et de Médiation Multiservices (PIMMS), de Relais de Services Publics (RSP) hébergés pour la plupart par des collectivités territoriales ou leurs groupements.
    1. En 2012, 21 contrats départementaux sur 22 on été signés. La signature du contrat départemental du Cher est programmée début 2013.
Think Tank « Atelier Energie & Territoires »

Lancé fin 2012, le premier Think Tank consacré aux nouvelles stratégies énergétiques des villes et des territoires, réuit des chercheurs, universitaires, élus, aménageurs et architectes. Riche de cette pluralité, ce groupe de réflexion veut élaborer des réponses concrètes aux problèmes énergétiques auxquels sont confrontées les collectivités et les entreprises.

  1. Ses premiers travaux pour 2013 s'adressent aux acteurs de la ville et des territoires (élus, directeurs territoriaux, urbanistes, architectes, ingénieurs, chercheurs, promoteurs, constructeurs, responsables d'associations, etc.) et aux universitaires. Plusieurs thèmes de réflexion sont engagés : association entre nouvelles formes urbaines et solutions énergétiques ; complémentarités entre solutions énergétiques ; articulation local/global et modèles économiques et mailles de gouvernance associées.
  2. En savoir plus : L'Atelier Energie et Territoires
Le groupe EDF partenaire de la Région Alsace

Le Programme Energie Alsace lancé avec les collectivités s’articule autour de trois axes :

économique avec les investissements sur la centrale nucléaire de Fessenheim, le développement hydraulique sur le Rhin (225 M€) et le soutien à l’économie verte en Alsace

  1. Depuis 2010 un Fonds spécialisé accorde des microcrédits aux entreprises vertes

sociétal avec la sensibilisation au développement durable et la création d’un baccalauréat professionnel en maintenance nucléaire à Obernai

environnemental avec un soutien à la rénovation thermique de bâtiments publics et privés.

Le groupe Électricité de Strasbourg complète ce dispositif via des partenariats et le soutien à plusieurs dizaines de projets : rénovation du bâti, formation professionnelle, innovation technique.

Partenaire de la Haute-Marne et de la Meuse

EDF accompagne ces deux départements, territoires d’implantation du laboratoire souterrain de recherche de l'Andra sur les déchets à haute activité et à vie longue, dans leur ambition d’être des terres d’excellence en maîtrise de la demande d’énergie et en nucléaire.

  1. Implantation à Velaines de la Plate-forme logistique des pièces de rechange pour le parc nucléaire EDF : bâtiment de 45 000 m2 pour stocker 4 millions de pièces.
    1. Le bâtiment a été mis en service en 2011. 57 emplois créés
    2. 58% des travaux confiés à des entreprises locales
  2. Implantation du bâtiment HQE des archives industrielles d’EDF, ouvert en 2010 à Bure
    1. 90% des travaux confiés à des entreprises locales
  3. Programme de maîtrise de la demande d’énergie et de réduction des émissions de CO2 :
    250 opérations réalisées sur le patrimoine des collectivités locales, 4350 chantiers menés chez les particuliers et 580 dans les logements sociaux en 2011.
  4. Partenariat avec le lycée Blaise Pascal de Saint-Dizier pour un Bac professionnel, un BTS « Environnement nucléaire » et un chantier école en robinetterie
  5. Centre d’entraînement et de certification d’EDF aux techniques d’examens non destructifs dans les centrales nucléaires, ouvert fin 2009
    1. 155 entreprises soutenues dans leur développement depuis 2001, représentant près de 1500 emplois créés.
    2. 21M€ de commandes passées aux entreprises du territoire par EDF et ses fournisseurs.
Partenaire de la Région Bretagne

Le Programme ENBRIN (Energie Bretagne Innovation) répond à la fragilité électrique de la Bretagne, péninsule électrique important plus de 90% de son électricité des autres régions et souffrant d’un réseau de transport insuffisamment maillé.

Mis en œuvre après concertation avec les acteurs locaux, ce programme 2010-2015 vise à :

  1. mieux maîtriser la consommation d’électricité, notamment en période de pointe, avec une réduction des consommations de 30 à 40 MW par an
    1. L’expérimentation consiste, lors de pics de consommation, d’opérer à distance des micro-interruptions de chauffages électriques dans 600 foyers volontaires
    2. Le programme a accompagné déjà la rénovation de 6 600 maisons individuelles chauffées à l’électricité et celle de 2 000 logements sociaux
    3. Autres axes du programme : équipements éco-efficace d’élevages laitiers, analyses des besoins futurs des îles d’Ouessant, Molène et Sein
  2. développer de 50 à 100 MW supplémentaires à partir d’énergies renouvelables (fermes solaires, hydroliennes à Paimpol-Bréhat,)
    1. Près de 25 MW déjà réalisés
  1. renforcer les moyens de production existants, pour fiabiliser 480 MW de production d’hyper pointe (modernisation du barrage de Guerlédan, maintenance de l’usine marémotrice de La Rance, de la centrale thermique de Cordemais, turbines à combustion de Brennilis et Dirinon).
    1. Investissement de 38 M€ sur la période 2009-2011 dans le programme de maintenance des Turbines à combustion de Brennilis et Dirinon
  2. réduire les émissions de CO2 de 4 000 tonnes par an
    1. 12 500 tonnes de CO2 évitées (résultat cumulé sur la période 2010-2012)

L’action commerciale auprès des collectivités se conçoit elle-même comme un accompagnement de type partenarial de leurs projets énergétiques.

  1. En savoir plus :
    1. le bilan du programme ENBRIN en 2012
    2. la démarche ENBRIN
Partenaire de la région PACA

Avec le programme « Energie Efficace » prévu jusqu'en 2015, EDF positionne la région Provence-Alpes-Côte d'Azur comme un laboratoire d'innovations visant à réduire la croissance de la demande d'électricité, diversifier les sources de production énergétique et favoriser une évolution des comportements individuels et collectifs.

Depuis son lancement en septembre 2009, ce programme permet d'expérimenter de nouvelles démarches, offres ou solutions énergétiques avec, pour cible l'économie de 1,5 million de kWh, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville de 300 000 habitants.

Parallèlement, EDF ambitionne de développer la production à base d'énergies renouvelables, avec un gain de production espéré de 400 MW grâce notamment à l'hydraulique - première des énergies renouvelables en PACA - mais aussi au solaire, encore mal exploité aujourd'hui et à la biomasse.

En savoir plus : Les réalisations du programme « Energie Efficace »

Les régions de production hydroélectrique

Les aménagements hydrauliques ont modelé des paysages et sont au centre de la vie des vallées dans lesquelles ils sont installés.

EDF en France gère 75% des eaux douces de surface et a donc une forte responsabilité dans la gestion partagée de cette eau pour tous les usages : bases de loisir, pêche, agriculture, industrie, agglomérations.

Au-delà de cette responsabilité, EDF noue avec les collectivités concernées des partenariats.

  1. Des partenariats ont été conclus en 2011 avec les Conseils généraux de l’Aveyron et de la Corrèze pour développer des projets de formation, de tourisme, d’innovation liés à l'activité hydroélectrique.
    1. En savoir plus sur ENBRIN
    2. En savoir plus sur le programme énergie éfficace en Paca

Focus : le programme Une rivière, un Territoire Développement

En 2012, EDF a lancé le programme  Une rivière, un Territoire Développement qui vise à stimuler des projets locaux dans les secteurs de l’eau, de l’énergie et de l’environnement, et à développer le recours aux entreprises des territoires d’un bassin hydraulique. Une démarche construite avec des universitaires, des acteurs économiques et tous les parlementaires, ainsi que le Conseil général.

  1. La filiale Une rivière, un territoire développement constitue le fonds de financement du programme.
  2. Dans les vallées du Lot, de la Truyère et du Tarn, la première agence du programme Une rivière, un territoire a vu le jour en avril 2012. Elle est dotée de moyens propres (3 M€/an). Une deuxième agence est en cours de création à Tulle et une troisième verra le jour en Ariège.
    1. L’Agence est entrée au capital de l’entreprise de menuiserie Polytech
    2. Elle a noué avec l’Université Paul Sabatier à Toulouse un partenariat incluant l’attribution de bourses.
    3. Deux étapes de la route de l’énergie en Aveyron (bélvédére et modules d’information) ontv été inaugurées en 2012.

En savoir plus sur : le programme Une rivière, un Territoire Développement

Les régions insulaires

EDF est un partenaire de longue date des collectivités dans les Systèmes énergétiques insulaires (SEI) et travaille avec elles sur deux axes prioritaires :

  1. réduire les dépenses d’éclairage public qui représentent jusqu'à 50 % de leur facture d’électricité
    1. recours aux LED pour la mise en lumière du site guyanais de la pointe Buzaré
  2. améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments publics.
    1. A la Martinique, EDF a soutenu la construction de l’école maternelle HQE3 du Robert pour une économie de 500 MWh par an

Ses experts aident aussi les collectivités à établir les bilans prévisionnels et Schémas régionaux

Focus : le programme de réduction de l’éclairage public à la Réunion

Le programme de la réduction de l’éclairage public est l’axe principal du partenariat entre EDF et les collectivités locales de la Réunion. Il présente un double enjeu :

  1. faire des économies (40% à 50% de la facture d’électricité d’une collectivité locale)
  2. éviter l’échouage pour les pétrels noirs très sensibles à la pollution lumineuse

A ce titre EDF a lancé deux offres CITECO et CITECO+.

  1. CITECO est une prime à l’investissement sur des solutions performantes et respectueuses de l’environnement (environ 100€ par luminaire, dans la limite de 20% de l’investissement).
  2. CITECO+ lancée en 2012 en partenariat avec la SEOR, y ajoute l’installation d’horloges astronomiques permettant à la collectivité d’obtenir le label « Pétrels Protégés ».
    1. Entre 2009 et 2012, 4 500 points lumineux ont été remplacés par des luminaires éco-performants.

Focus : le partenariat Public Privé en Guadeloupe

Début 2011, la mairie de Pointe-à-Pitre a engagé la rénovation complète de l’éclairage public (4 777 points lumineux. EDF l’a accompagnée via une convention qui prévoit des solutions performantes devant faire baisser la consommation énergétique de 22 %. Les solutions innovantes utilisées :

  1. l’abaissement des puissances de lampes
  2. l’abaissement des hauteurs de feu en fonction de la typologie de voie
  3. l’Utilisation de lampes performantes et peu énergivores.
  4. l’installation d’horloges astronomiques pour l’optimisation du temps d’allumage

3Haute qualité environnementale