Impacts

Biodiversité

Politique de biodiversité

A la fois usager et dépendant des espaces naturels terrestres et aquatiques, le Groupe est très concerné par la préservation de la biodiversité.

La protection de la biodiversité recouvre des enjeux multiples :
  1. un enjeu réglementaire et de veille vis-à-vis des nouvelles exigences législatives
  2. un enjeu d’acceptabilité des ouvrages et des activités
  3. un enjeu économique (risques d’arrêts de chantiers, de pénalités, conservation des actifs industriels, renouvellements des concessions hydroélectriques, etc.)
  4. un enjeu d’image et de réputation.
Pour mener ses actions, le Groupe privilégie la coopération avec le monde associatif et scientifique et mobilise l’ensemble de ses sociétés.

C’est sur des expertises externes que le groupe EDF appuie sa politique Biodiversité. Il est passé du mécénat au partenariat avec ses interlocuteurs ONG historiques : Ligue pour la protection des oiseaux, Conservatoire du littoral, Réserves naturelles de France, etc. Objectif : favoriser le dialogue, par delà les différences assumées, soutenir des projets conduits par les ONG et réaliser ensemble des programmes portés par les métiers et sociétés du Groupe.

  1. EDF, 12e (sur 127) au classement Vigeo des entreprises performantes en matière de protection de la biodiversité

EDF mobilise ses partenaires stratégiques, chaires de recherche, comme celle de l’Université de Paris Dauphine, et think tanks comme l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI) dont EDF soutient trois programmes : climat, économie de la biodiversité et fabrique urbaine.

La politique biodiversité du Groupe s’articule autour de trois objectifs.
  1. Développer la connaissance des milieux naturels pour mieux appréhender les impacts potentiels des activités du Groupe sur ces écosystèmes
  2. Préserver la biodiversité, en protégeant ou restaurant les espaces naturels
  3. Informer, sensibiliser et former les salariés du Groupe et les riverains, et dialoguer, notamment avec des experts, dont certaines ONG.