Parties prenantes

Relation avec les clients

Précarité énergétique. Engagements du groupe EDF

Contexte

L’électricité est un bien de première nécessité, indispensable au développement humain. La précarité énergétique, caractérisée par le fait de manquer de l’énergie nécessaire à ses besoins ou de devoir y consacrer plus de 10% des revenus du foyer, concerne des millions de clients du Groupe.

  1. Avec la crise, elle s’est intensifiée et étendue, les situations, les politiques publiques et l’implication des énergéticiens demeurant en revanche très diverses d’un pays à l’autre.
  2. Les coûts de l’énergie dans le monde sont plutôt orientés à la hausse (tensions sur les ressources fossiles, nécessité d’un coût du carbone et d’investissements lourds de production et de réseau).
    1. En France métropolitaine 3,8 millions de ménages consacrent à l’énergie plus de 10% de leur revenu tandis que 3,5 millions déclarent souffrir du froid dans leur logement(INSEE)
    2. Au Royaume-Uni, il y avait 5,5 millions de foyers précaires énergétiques fin 2009, soit 21% de la population (Department of Energy and Climate Change : Annual report on fuel poverty statistics 2012)

Le risque de précarité énergétique dépend de plusieurs facteurs :

  1. le revenu du foyer
  2. le coût de l’énergie
  3. les habitudes de consommation
  4. la consommation des équipements et la qualité thermique des logements.

Les plus pauvres sont aussi ceux dont les logements sont mal isolés et mal équipés, et qui n’ont souvent pas les informations pour bien gérer leur budget énergie.

L’engagement d’EDF

Partout, notamment en France et au Royaume-Uni, le Groupe anticipe les difficultés de ses clients. Il leur propose des solutions de maîtrise de leur consommation et, au besoin, des facilités de paiement.

Il agit préventivement par des actions proactives auprès des populations fragiles.

Il accompagne l’action des pouvoirs publics et des parties prenantes en focalisant son action sur la diminution des impayés. Sa démarche comprend 3 volets :

  1. aide au paiement, avec le développement des tarifs sociaux de l’énergie, le soutien financier à des Fonds de Solidarité départementaux pour le Logement en France, avec des rabais et un versement au Trust Fund au Royaume-Uni
  2. accompagnement par des conseillers solidarité dédiés en France et au Royaume-Uni, avec aussi en France l’offre Accompagnement énergie et des partenariats avec des structures spécialisées dans la médiation sociale, le prolongement de la trêve hivernale et l’absence de coupure en période de grand froid
  3. prévention, avec des travaux de R&D sur la précarité énergétique, la promotion des bonnes pratiques en matière de maîtrise de l’énergie, la facilitation de l’accès des populations fragiles aux solutions d’efficacité énergétique, l'amélioration de l’habitat, des partenariats avec des ONG, etc. Détails des actions volontaires d’EDF et d’EDF Energy.

Ces actions sont menées soit dans un cadre réglementaire soit de manière volontaire.

Voir l'engagement de responsabilité d'entreprise du groupe EDF sur la précarité énergétique.

L’investissement de la R&D

La R&D d’EDF conduit un projet Précarité énergétique en trois temps :

  1. Anticiper : Analyser le contexte en France, prévoir l'évolution de la précarité énergétique et apprendre des pays les plus soumis à la pauvreté
  2. Comprendre les clients : Connaître les situations de précarité énergétique, les acteurs impliqués et analyser les actions d’accompagnement et de prévention
  3. Contribuer au développement de nouvelles solutions : identifier les logements prioritaires et contribuer à de nouveaux concepts d'offres et/ou d'opportunités techniques
Les enjeux de la précarité énergétique (vidéo)

Alternative content