Activité

Anticiper et innover

Réseaux intelligents : les expérimentations en cours

Les systèmes électriques intelligents ouvrent de nouveaux horizons pour les interactions entre le fournisseur et ses clients.

EDF, qui expérimente différents services avec des clients volontaires en Bretagne (Une Bretagne d'avance au sein du programme ENBRIN), se prépare à innover dans ses offres de fournitures et dans ses relations avec ses clients pour les aider à mieux maîtriser leur consommation d’électricité. Les solutions s’appuieront notamment sur :

· les fonctionnalités apportées par le compteur communicant Linky

· les résultats de démonstrations en cours.

Linky, compteur communicant d’ERDF

„ Linky, compteur communicant d’ERDF

Linky, compteur communicant développé par ERDF et ses partenaires, est une des premières briques des smart grids.

Ce compteur, qui permet des relevés et des interventions à distance, offre un triple intérêt :

· Pour le client : facture calculée sur la base de la consommation réelle, interventions à distance avec des délais réduits, suivi de la consommation pour une meilleure maîtrise des dépenses, réalimentation plus rapide en cas de panne sur le réseau, possibilité de changer de fournisseur en 24h sans attendre un relevé à domicile,

· Pour le distributeur : connaissance plus fine des puissances électriques instantanées appelées sur le réseau basse tension, réduction des interventions à domicile

· Pour les fournisseurs : possibilité de proposer des offres tarifaires plus souples et plus variées grâce à la standardisation des protocoles de communication.

Pour Linky, ERDF a choisi la communication par CPL (courant porteur en lignes, transfert des informations numériques via les lignes électriques). EDF R&D est à l’origine des spécifications du CPL G3 (pré-normalisation du comptage, essais sur le site de Clamart, futurs essais sur 2 000 compteurs) développé pour améliorer la communication entre Linky et les équipements électriques.

  1. Après expérimentation réussie de 300 000 compteurs à Lyon et Tours, le gouvernement français a approuvé en 2011 le principe de l’équipement de 35 millions de foyers
Premio, premier démonstrateur de smart grid en France métropolitaine

A Lambesc en Provence, EDF participe à PREMIO, premier démonstrateur de systèmes électriques intelligents en France métropolitaine. Piloté par le pôle de compétitivité Capenergies, il associe de nombreux partenaires. Objectifs : mieux maîtriser les pointes de consommation, sécuriser l’approvisionnement, réduire les émissions de CO2. Une trentaine de foyers testent l'intégration de la production locale, du stockage et de la gestion active de la demande électrique.

Une centrale informatique, dont les algorithmes ont été développés par la R&D d’EDF :

· pilote à distance huit technologies (petites unités solaires ou biogaz, chauffages, pompes à chaleur, éclairage public, systèmes de stockage, etc.) dont trois réalisées par EDF (stockage électrique individuel Microscope, stockage thermique sur PAC, système de délestage Optilesteur)

· reçoit des alertes

· optimise l'utilisation des ressources pendant les pointes de consommation

· active la production d’énergie répartie

· module la demande électrique en interrompant certains appareils (chauffage individuel ou points d’éclairage public par exemple) pendant les pointes de consommation.

Ce pilotage intègre les besoins du consommateur : température minimale souhaitée, plages horaires où la pleine puissance lui est indispensable, besoins en eau chaude sanitaire, etc.

Le développement du projet a :

· souligné l’importance de la collaboration entre électriciens, automaticiens, agents de télécommunications, sociologues, thermiciens, métiers du bâtiment, économistes

· fait évoluer les réflexions sur les problèmes liés à la mise en communication des équipements entre eux et avec la centrale de pilotage, à la protection des données, à l’établissement d’une consommation de référence (mesure de l’énergie non consommée).

  1. En 2011, PREMIO, via la participation d’EDF R&D, a intégré le Smart Grid démonstration, initiative de l’EPRI
Le fonctionnement de la plateforme PREMIO
Millener dans les SEI

EDF s’est allié à six partenaires industriels pour expérimenter, avec l’appui de l’Ademe et des collectivités, le projet d'équipement de logements en panneaux photovoltaïques couplés à des stockages d’énergie individuels et à des gestionnaires de consommation informatisés. Ces installations individuelles communiquent avec le système global qui les alimente au besoin. Réciproquement, en cas de déséquilibre sur le réseau, EDF-SEI peut à distance couper ou réduire la consommation des appareils connectés. Objectifs :

· aider les clients à économiser l'énergie

· renforcer le pilotage en temps réel de l’équilibre entre demande et offre d'électricité

· mieux intégrer les énergies renouvelables dans le système électrique

· identifier des mécanismes économiques pérennes pouvant contribuer à l’autonomie énergétique des territoires.

  1. Millener est déployé dans 2 000 foyers en Corse, en Guadeloupe et à La Réunion
Nice Grid

ERDF pilote ou accompagne plus de 10 démonstrateurs smart grids dont le plus important projet européen, GRID4EU, qui coordonne un partage d'expérience entre des démonstrateurs en France, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suède et en République Tchèque.

Piloté par ERDF, le volet français du projet est le démonstrateur Nice Grid lancé en 2011 dans la communauté urbaine Nice Côte d’Azur. Il couvre l’ensemble des problématiques : optimisation de l’exploitation d’un réseau moyenne et basse tension intégrant une production massive d’énergie photovoltaïque, microgrid, transition entre des clients consommateurs et « consommacteurs », stockage d’énergie par batteries, étude aussi de nouveaux modèles d’affaires. Nice Grid concernera 1 500 clients particuliers, industriels ou publics, durant quatre ans. Le pilotage de ce panel se fera notamment avec le compteur Linky.

  1. 570 compteurs Linky installés pour NiceGrid, fin janvier 2013
Smart Electric Lyon

La R&D intervient aussi dans le projet Smart Electric Lyon lancé en 2012 à l’initiative du groupe EDF. Cette expérimentation vise à tirer parti de Linky pour permettre à 25 000 particuliers, commerçants, entreprises et collectivités du Grand Lyon, d’effectuer une gestion plus intelligente de leurs équipements électriques, tenant compte notamment de l’état du réseau et du prix du kWh.